Nos actions

L’association Dynam’eau intervient sur des micros projets eau et assainissement pour les populations en difficultés à travers le monde.

 

Depuis 7 ans, Dynam'eau intervient auprès du grand public et plus spécifiquement auprès des écoliers girondins pour les sensibiliser à la problématique de l'accès à l'eau et l'assainissement à travers le monde.

Nous avons participé à plusieurs manifestions comme le festival les Zarpettes à Villenave d'Ornom, la journée Jardin du Bouscat, le festival du Bout du Monde à Blaye, Alternatiba Gironde à Bordeaux, à la semaine de la solidarité internationale à Bordeaux, au jeu du porteur d'eau organisé par France Liberté Gironde à Libourne...

De plus nous avons accompagné les instituteurs d'écoles primaires à Cubzac les ponts, Saint André de Cubzac et Saint Médard en Jalles tout le long de l'année pour présenter nos actions internationales aux élèves. Ils ont correspondu sur le thème de l'accès à l'eau avec les élèves du même âge dans les écoles où Dynam'eau intervient au Maroc ou au Togo. Cette action s'inscrit dans le cadre l’Éducation à la Citoyenneté et la Solidarité Internationale.

Depuis juillet 2015, nous intervenons sur l'accès à l'eau et l'assainissement dans les squats et bidonville de Bordeaux Métropole. Plus d'informations en cliquant sur ce lien

 

EAU ET ASSAINISSEMENT RÉGION DES SAVANES (TOGO)

  • Pour voir la description de ce projet vous pouvez cliquer ici
  • Pour voir le compte rendu de la mission d'audit réalisée en juin 2014 cliquer ici
  • Pour voir le compte rendu de la mission de suivi de travaux en juin 2016 cliquer ici

Eau potable et assainissement de l'école de Chograne au Maroc

Projet d’installation et mise en eau de blocs sanitaires et assainissement pour l’école primaire du village de Chograne (commune de Sidi Boubker el Haj, province de Kenitra - Maroc) Voici le film que nous avons réalisé ci-contre.

Le village de chograne est situé dans la province de Kénitra, au nord de Rabat, la capitale du Maroc. Il appartient à la commune de Sidi Boubker El Haj et ne dispose pas encore d’un accès moderne à l’eau courante. L’école publique, qui accueille environ 500 enfants, est dépourvue de sanitaires.

De l’eau à l’éducation

Actuellement, la population locale n’a pas d’autre moyen de trouver de l’eau potable que dans les puits communautaires du village. Ce système archaïque révèle des problèmes périphériques, au-delà des aspects sanitaires. L’école du village est touchée de plein fouet par ce déficit d’infrastructure et l’absence d’équipements sanitaires se fait cruellement ressentir. L’une des conséquences les plus significatives reste l’absentéisme des élèves qui, dans la plupart des cas, finissent par décrocher progressivement du système scolaire.

Les jeunes filles sont souvent les premières victimes de cette situation… En effet, les sanitaires n’étant pas murés, aucune intimité n’est envisageable et la seule solution dont disposent les enfants est de se rendre derrière l’école, en pleine nature, à défaut de pouvoir s’isoler dans un lieu équipé et fermé. De plus, en l’absence de système d’assainissement, ils subissent une exposition quotidienne à différents risques de maladies et d’infections.

Des objectifs concrets

La mission Dynam’eau a pour but d’alimenter en eau potable l’école primaire, d’installer un bloc sanitaire de 48 m2 comprenant trois cabines pour les garçons, trois cabines pour les filles et deux cabines pour les professeurs ainsi que des lavabos collectifs. Par ailleurs, la mission permettra la mise en place de canalisations d’alimentation en eau potable et d’évacuation d’eaux usées ainsi que la création d’un système d’assainissement par l’installation d’une fosse septique et l’enfouissement de drains.

 



Opération réalisée avec le concours financier de l'Agence de l'eau Adour-Garonne

 
SIAEPA Bourgeais
 
SIAEPA Cubzadais Fronsadais
 

Vidéo à l'affiche